la-maison-de-mes-reves-film

Réalisé par William Keighley et scénarisé par Everett Freeman d’après la pièce de Moss Hart et George S. Kaufman, La Maison de mes rêves (de son titre original George Washington Slept Here) est un film américain sorti en 1942 par la société de production Warner Bros. Il s’agit d’un film comédie avec Charles Coburn, Charles Dingle, Franklin Pangborn.

Présentation du film La Maison de mes rêves

Un couple new yorkais dénommé Bill et Connie Fuller rêve d’habiter à la campagne. Ils doivent impérativement quitter leur appartement à cause de leur chien. Sans consulter Bill, Connie a mis en possession d’une ferme délabrée en Pennsylvanie. Il s’agit d’une vielle bâtisse dans laquelle aurait dormi George Washington durant la Révolution américaine. Cependant, le couple va faire face à de nombreux problèmes lors de l’aménagement de la ferme. Ils se retrouvent très endettés à force de tout remettre en ordre et pensent ne pas y parvenir jusqu’à ce qu’ils ont fait une providentielle découverte d’un document de valeur de George Washington. Celui-ci, ils l’ont trouvé bien enfoui au jardin.

En fait, le mari, ayant enfin décidé d’être généreux avec sa femme, il a voulu lui offrir une maison de campagne. Il a fait des économies mais il a fait faux bond en faisant confiance à un agent immobilier douteux ainsi qu’à des ouvriers avares qui vont convertir sa surprise en cauchemar.

la-maison-de-mes-reves

Avis sur le film

Le film est tout à fait touchant, plein de joie, mais aussi de tristesse. Il s’agit d’une histoire passionnante entre un couple qui a tant voulu satisfaire leur souhait d’habiter en campagne.

Ce film a promis 93 minutes de comédie super sympa. De plus derrière le tournage, quelques secrets ont permis aux réalisateurs d’optimiser les scénarios. Le chien du couple new yorkais Bill et Connie Fuller qui a joué dans tout le film, n’est autre que le dénommé Terry, l’animal qui a déjà joué le rôle de Toto dans Le Magicien d’Oz. C’est un toutou venu du pays d’Oz. Il est déjà un pro comme on le voit dans le long métrage.

Entre autres, les développeurs du film ont décidé de faire un recyclage d’autres éléments importants qui sont déjà utilisés dans d’autres opus. En fait, pour créer le décor de la ferme délabrée, la maison de productions du film a réutilisé celui de la maison du film de Frank Capra Arsenic et Vieilles Dentelles (apparu en 1944). Seulement, ils ont défoncé les plâtres, les chevrons ainsi que les rampes.

Le fond de l’histoire est issu d’un talent de renom, ce depuis la création de Moss Hart et George S. Kaufman. Ce dernier est même reconnu par ses scènes dramatiques et humoristiques à l’époque. La plupart des œuvres a été transformée en cinéma.

Parmi les films sortis à cette époque, cette réalisation est d’exception et très amusante. C’est un titre qui promet une vie heureuse, sauf que le rêve est devenu un cauchemar avec les mille et un problèmes qui attendent, si le couple new-yorkais n’a pas mis les mains sur ce précieux document de George Washington.